dimanche 29 janvier 2012

Les racines industrielles de La Piscine

S'il fallait une preuve de l'enracinement de la Piscine dans le passé industriel de Roubaix cette illustration l'expliquerait mieux que de longs discours. En effet  il s'agit d'une vue panoramique des anciens Etablissements Hannart qui se trouvaient à l'angle de la rue de L'Espérance et de la rue des Champs un site où se trouve actuellement le musée. Et son ancêtre la piscine construite par Albert Baert dans les années 30 était enchâssée dans ce tissu industriel extrêmement dense. On y voit plusieurs hautes cheminées d'usine qui crachent leurs fumées et ce n'est pas par hasard que Roubaix, alors capitale mondiale de la laine, était surnommée "la ville aux mille cheminées". On a d'ailleurs gardé dans le jardin extérieur de l'actuel musée un "tronc" de cheminée pour rappeler cette époque. Mais le nom exact du musée n'est-il pas  "musée d'art et d'industrie" .
Cette illustration est tirée d'un remarquable petit ouvrage "Roubaix-La Piscine l'esprit du lieu" écrit par Gunilla Lapointe. Il est vendu seulement 6€ à La Boutique de La Piscine et c'est une véritable mine d'informations sur l'histoire d'un bâtiment que le monde entier, ou presque, nous envie...

Aucun commentaire:

Publier un commentaire